Recherche
OK Recherche avancée
 
Panier
Aucun article...
 
Connexion
 

Conditions d'abonnement

1) - La Philatélie

L’Office des Emissions de Timbres-Poste a été créé en 1937 pour répondre aux près de 1.000 demandes de vente par correspondance de l’époque. Un système d’abonnement - précurseur en son temps – a été mis en place.

L’Office compte environ 26.500 clients fidèles incluant les entreprises et services administratifs de la Principauté, répartis dans 70 pays.

Pourquoi s’abonner, dans ce contexte ?

Pour être assuré de recevoir chaque produit émis par l’Office, qu’il soit en tirage particulièrement limité ou très vite épuisé, en recevant, chaque semestre, le Programme philatélique, qui permet de visualiser les thèmes traités dans les émissions, et un bon de commande pour rédiger son ordre en fonction de ses goûts, en précisant les « spécialités » souhaitées (bord de feuille, coin daté ou numéroté, feuille entière),
Pour obtenir les timbres à la valeur faciale et bénéficier de prix préférentiels pour les autres produits,
Pour recevoir par la Poste, la commande de timbres protégée dans une boîte illustrée du thème de l’année,
Pour être informé des événements philatéliques en Principauté.

Comment s’abonner ?
Par un acte volontaire et en sachant que l’abonnement suppose un achat équivalent au montant d’une émission complète (+/-25 € par semestre). Le règlement peut s’effectuer par :

Carte bancaire (CB/Visa/Eurocard/MasterCard), en précisant le n° complet de la carte et sa date d’expiration, ainsi que le numéro au verso dans le cadre de la signature, dans le cadre d'une autorisation permanente,
chèque en Euro (France et Monaco uniquement), libellé à l’ordre de Office des Emissions de Timbres-Poste ; en cas de chèque hors France ajoutez 10 Euro de frais,
virement bancaire adressé à la Banque Nationale de Paris Agence de Monte-Carlo, compte Office des Emissions de Timbres-Poste :

- National (France & Monaco) : n° 30004 09170 000406025 10 76
- Internationnal :
      - IBAN : MC58 3000 4091 7000 0406 0251 076
      - BIC : BNPAMCM1


virement postal international, à l’ordre de Office des Emissions de Timbres-Poste Monaco, C.C.P. n°2221-30 K029 :

- National (France & Monaco) : n° 20041 01008 02221 30 K 029 23
- Internationnal :
      - IBAN : FR34 20041 01008 0222130K029 23
      - BIC : PSSTFRPPMAR


Marseille (France), majoré de 3,00 € pour taxe postale,
mandat-carte international (sans mention de n° de C.C.P.),
dépôt d’une somme auprès de l’OETP.

2) – La Numismatique

La monnaie de circulation est diffusée par la Trésorerie Générale des Finances, Service du Gouvernement. Certaines pièces de circulation en Franc - commémoratives et en argent - ont parfois fait l’objet d’une distribution ou d’un échange à des catégories spécifiques (nationaux, résidents ou salariés), qui se sont déroulées à la Mairie et, depuis 1999, au Musée des Timbres et des Monnaies.

Les produits spécifiquement numismatiques, quant à eux et avec des tirages traditionnellement bien inférieurs, relèvent du Palais : monnaies en or, piéforts, Fleurs de coins. La commercialisation au public intervient au travers des négociants de Monaco et de marchands extérieurs.

Très exceptionnellement, les séries « Brillant Universel » de 1995 (dernière frappe en Francs) et de 2001 et 2002 (premières frappes en Euro) ont été concédées au Gouvernement et le Musée des Timbres et des Monnaies en a assuré une diffusion aussi large que possible, au travers de son guichet et de son service de vente par correspondance.

Le Musée des Timbres et des Monnaies a constitué, en 2002, un fichier de près de 20.000 personnes. L’engouement lié à l’Euro s’est accompagné d’achats importants de monnaies antérieures en Francs.

La Principauté n’a pas une tradition de numismatique commerciale (contrairement au Vatican ou à Saint Marin) et les tirages « très raisonnables » correspondent à des habitudes, qui reposent sur une affirmation de souveraineté plus que sur une source de revenus.

Le droit de tirage de Monaco, confirmé par la Banque centrale européenne en 2001, est de 1/500e des frappes françaises, assuré par l’Hôtel des Monnaies à Paris.

C’est pourquoi, avec des demandes récentes sans commune mesure avec l’offre, la Principauté ne propose pas un système d’abonnement mais seulement une inscription sur un fichier, qui est pris en compte :

Pour informer les clients de nouveaux produits à large diffusion,
Pour adresser les produits commandés, par ordre de réception des ordres et jusqu’à épuisement des quotas prévus.